Nuit européenne des musées

 
LA NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES !

À l’occasion de la 13e Nuit européenne des musées, les musées de la Ville Figeac se pareront
de mystère.

.
.
*Au musée Champollion – Les Écritures du Monde, venez découvrir ou redécouvrir le musée dans l’obscurité, tel un archéologue, à la lampe torche.
.
Qui n’a jamais rêvé de se retrouver dans un musée… la nuit ?
Quand les éclairages cessent, que les œuvres se retrouvent drapées dans le noir, les espaces semblent différents, les sons amplifiés. Que se passe-t-il alors dans ce lieu chargé de mémoire et de légendes qu’est le musée ? Et si, tel un veilleur de nuit muni de sa lampe de poche, vous vous laissiez guider à travers les couloirs sombres ? Que découvririez-vous à travers la faible lumière vibrant sur les œuvres, entre rêve et réalité ?
Lors de cette escapade nocturne, qui sait ce que vous trouverez ?
Tout  au  long de la soirée,  des comédiens, des danseurs ou encore des musiciens feront des apparitions impromptues.
À cette occasion, les musées de Figeac participent également à l’opération « La classe, l’œuvre» en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l’Éducation Nationale.
.
*Au musée d’Histoire de Figeac, venez découvrir ou redécouvrir ce mystérieux musée plein de magie.
.
Magicabine

© Jonathan BAYOL

Véritable cabinet de curiosités, le musée d’Histoire vous fait voyager des temps géologiques à l’art du XXe siècle. Ce lieu conjugue curiosité et mystère, c’est alors qu’il devient un endroit propice à l’imaginaire. Pour célébrer ce lieu atypique, une curieuse cabine fera son apparition, devant l’étrange musée d’Histoire, vous invitant à pénétrer dans son antre.
À l’image du musée, cette cabine pourvue d’objets insolites accueillera un personnage un peu étrange recherchant désespérément le sens de la visite. Le spectateur sera invité à entrer dans ce monde atypique ensorcelé par l’apparition de mains qui dansent, partagent et communiquent avec les siennes au son d’une musique énigmatique. Ses yeux sont captivés par ce ballet de mains utilisant toutes sortes d’objets qui nous transportent dans une atmosphère étrange mêlant musique, éclairage et effets magiques. Tous ces ingrédients interagissent pour solliciter au maximum notre sensibilité. Dans cette Magicabine, version miniature, nous redécouvrons nos sensations propres pour laisser libre court à notre imagination.
Un défi est lancé au spectateur, peut-il réellement faire confiance à ses yeux ?
.
Rendez-vous le samedi 20 mai 2017
De 20h à minuit
Gratuit
Musée Champollion / Musée d’Histoire de Figeac
Pensez à vous munir d’une lampe de poche !